Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Envoyer cette page à un ami

MAÎTRISE - Maîtriser mon activité physique

Page mise à jour le 3 Juillet 2011

Il est aujourd’hui bien établi que la reprise d’une activité physique régulière s’accompagne d’une baisse des chiffres de la tension. (1,2)


Votre objectif d’hypertendu : Lutter contre la sédentarité

De nombreux facteurs favorisent la sédentarisation : travail devant l’ordinateur, mécanisation des outils de travail, déplacements en voiture... Ce mode de vie a des conséquences néfastes sur l’organisme et notamment sur le cœur (4).


  • Chez un sédentaire, la fréquence cardiaque (FC : nombre de battements du
    coeur par minute) et la tension artérielle (TA : pression du sang exercée sur
    les artères) sont plus élevées ; que l’organisme soit en repos ou en activité.
    Par conséquent, le coeur s’use plus vite.
  • De plus, la consommation alimentaire quotidienne est souvent trop
    importante par rapport à la dépense physique réalisée,
    conduisant à
    un excès de poids (4). Les graisses ainsi stockées dans l’organisme se
    déposent sur les parois artérielles, favorisant le développement des maladies
    cardiovasculaires (4).


(1) Verdier JC. Place du sport dans le traitement de l’hypertension artérielle. EMC Cardiologie, 11-302-b-15, 2005.
(2) Cornelissen VA, Fagard RH. Effects of endurance training on blood pressure, blood pressure-regulating mechanisms, and cardiovascular risk factors. Hypertension. 2005; 46 : 667-675.
(4) Programme National Nutrition Santé. "La santé vient en mangeant." Document d’accompagnement du guide alimentaire pour tous destiné aux professionnels de santé. Edition INPES 2002.


Haut de page